Comment trouver un nouveau syndic de copropriété ?

syndic de copropriété

Le syndic de copropriété a pour mission principale d’administrer l’ensemble de la copropriété. Néanmoins pour beaucoup la question du changement se pose. Afin de répondre aux différentes interrogations voici la démarche que nous vous conseillons.

A quelle date chercher un nouveau syndic de copropriété ?

La première étape de la recherche est composé par l’établissement du cahier des charges. En effet, remplacer son syndic est une chose mais quelles sont les missions que va devoir remplir le nouveau syndic de copropriété. Ce document devra comporter par exemple :

  • Sa réactivité (délai de réponse)
  • Nb de réunion avec le conseil syndical
  • Nb de visites de la copropriété etc…

Afin de bien cerner le professionnalisme des candidats, il est important de les rencontrer à plusieurs reprises et aussi dans votre copropriété. Il faut compter pas moins de 2 mois pour cette phase d’analyse des candidats.

Sachant qu’un changement de syndic de copropriété doit être délibéré en AG annuelle. Il faut que les contrats du nouveau syndic soient transmis via l’ordre du jour. Ce dernier est transmis aux convoqués environ 1 mois et demi avant la date de l’AG. C’est pourquoi nous vous conseillons d’entreprendre vos démarches de recherche au moins 4 à 5 mois avant la date de l’AG.

 

Choisir le candidat idéal

Tout ne réside pas dans le coût. En effet, il faut s’assurer d’un certain nombre de garanties annexes :

  • son professionnalisme et son expérience du métier
  • ses spécialisations (gestion de copro neuve, bâtiment haussmannien, recouvrement etc…)

Le candidat idéal est simplement celui qui aura le plus de cartes pour répondre aux problématiques de la gestion de votre copropriété.

De plus, il faudra que le candidat retenu puisse justifier d’une assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP) ainsi qu’une garantie financière. cette dernière couvre les copropriétaires en cas de faillite du syndic en place.

Enfin, depuis la loi du 1er juillet 2015, chaque syndic professionnel doit disposer d’une carte « S ». Il faut donc en véréifier la validité sachant qu’elles sont valables pour une durée de 3 ans.

 

Quelle marge de négociation existe-t-il ?

Depuis le 2 juillet 2015, les syndics doivent fournir un contrat type. En effet, le contenu de ce dernier a été défini par décret. Ce texte forfaitise la quasi-intégralité des prestations proposées. De ce fait la marge de négociation est inexistante. Seules une vingtaine de prestations listées exhaustivement dans le décret peuvent faire l’objet d’une facturation à part.

Afin de sélectionner le meilleur candidat, il est primordial de bien vérifier que la loi est respectée par le contrat et qu’il n’y a pas de facturation abusive de prévue.

De plus, la dernière vérification de ce contrat type devra portée sur le contenu proposé dans chaque item de prestation. En effet d’un syndic de copropriété à un autre les interventions diffèrent dans un même item (ex : durée de l’AG limitée à 1h). C’est pourquoi il faut prendre le temps d’analyser le prix et la prestation en support.

 

Changer de syndic de copropriété n’est pas une mince affaire. Toutefois, c’est l’administrateur de vos biens c’est pourquoi il est capital d’y passer du temps une fois la décision de changer prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *