La nue propriété est-elle l’avenir de l’investissement locatif ?

La nue propriété est elle l'avenir de l'investissement locatif ?

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) a ciblé la pierre. De ce fait, il est important de considérer l’ensemble des investissements dans une approche globale. Néanmoins l’investissement en nue propriété permet de bénéficier des mêmes avantages qu’auparavant. La question se pose d’autant plus que la taxation des revenus fonciers ne cessent d’être révisée à la hausse.

 

Qu’est que l’investissement en nue propriété ?

L’investissement en nue propriété consiste à acquérir un bien en confiant le soin, de bénéficier des revenus ou de l’utiliser (=usufruit), à quelqu’un d’autre. Et cela pendant une durée convenue initialement.

La part du bien payée par l’investisseur est réduite du prix total par la somme des loyers qu’il n’encaissera pas. En quelque sorte, on peut dire que l’investisseur touche immédiatement et de manière non-imposable les loyers. En effet, de les déduire du prix d’achat permet un retour direct du placement.

De plus, le montant investi pour la détention de la nue propriété n’entre pas dans le calcul de l’IFI.

 

Quels objectifs recherchés ?

A travers ce type de solutions d’investissement 2 objectifs principaux peuvent être atteints. En effet, il est à la fois possible de préparer idéalement sa retraite et d’éviter la lourdeur fiscal que les revenus fonciers ou la plus value peuvent générer.

Un préparation de retraite idéale

Vous achetez un bien avec une valeur moins élevée que sa valeur en pleine propriété. En effet, l’achat en nue propriété représente souvent 60 % du montant totale.

A échéance de la période de jouissance par le gestionnaire vous récupérez donc mécaniquement la valeur de la pleine propriété.

On a donc ici un produit qui permet une sécurité maximale puisque la rentabilité n’est pas indexée à la perception des loyers.

Par exemple : Quelqu’un qui achèterait la nue propriété d’un ensemble 250 000 € représentant 60 % de la valeur. Une fois la période de l’usufruit terminée l’investisseur récupère donc la possibilité de jouir ou de vendre un bien d’une valeur de 416 667 €.

Un avantage fiscal exceptionnel

Dans ce type d’investissement l’avantage fiscal généré est double.

Tout d’abord, il n’y a pas de loyers perçus ce qui ne génère pas un revenu foncier à optimiser. On dispose donc ici d’investisseurs qui perçoivent « des loyers » sous la forme de réduction de prix et qui donc ne sont pas soumis à la lourdeur fiscal des revenus fonciers.

Ensuite, si l’investisseur revend une fois la pleine propriété acquise, il n’est soumis à aucun impôt sur la plus-value. On voit donc ici qu’il s’agit d’un investissement intégralement non fiscalisé.

Enfin, les frais de notaire à l’achat sont calculés sur la base du montant investi et non sur la totalité de la valeur de la propriété…

 

Un placement vertueux

Lorsqu’une personne âgée vend sa nue propriété, on y voit un double avantage.

D’abord, on dispose d’un investisseur qui prépare sa retraite par capitalisation sans la lourdeur fiscale qu’un investissement immobilier peut parfois générer.

Enfin, on permet aux personnes âgées un maintien à domicile. En effet, la vente permet de rendre liquide la valeur du patrimoine immobilier. Cela servira pour s’entourer dans le cadre du vieillissement au domicile (services à la personne, financement de l’adaptation du domicile etc…)

 

Vous avez donc pu voir les différents avantages et valeurs de l’investissement en nue propriété. Néanmoins pour s’engager dans ce type de démarche l’idéal est d’être accompagné. Nous proposons à l’ensemble de nos clients cet accompagnement personnalisé visant à optimiser le choix du support immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *